jeudi 19 octobre 2017

Couture sur-mesure : le sac à armes

Ayant été plus ou moins régulière sur mes cours de Jujitsu jusqu'à l'année dernière, j'ai atteint le niveau où l'on doit disposer de ses armes d'entrainement. Reste que comme je n'ai pas de poches sur le kimono, et que je n'avais pas envie d'acheter un sac spécial, je me suis cousu vite fait un sac pour ranger mes armes. 

Les papillons n'étaient sans doute pas le choix le plus "dans le thème", mais en cherchant des bambous, je suis tomber sur ce bout de tissu et n'ai pas réussi à le reposer... 

J'ai doublé l'intérieur, et sui plutôt fière d'avoir réussi une finition assez propre malgré mon niveau "patate" en couture !

Je n'ai pas repris les cours cette année, par manque de temps, mais c'est vraiment une discipline que je recommande (Jujitsu Wajutsu) ! C'est le plus doux des arts martiaux, et peut-être le plus rigoureux. Excellant pour se défouler, être moins craintive de se balader seule le soir tard, et pour garder aisance et souplesse corporelles.




mardi 17 octobre 2017

J'ai testé... la résine inclusive !

Voilà bien longtemps que ces boites me faisaient de l'œil, dans les magasins de bricolage, ainsi que leurs copines les œuvres réalisées par les salariées des rayons créatifs pour vendre ce produit... Bref, le prix des boites m'a longtemps freinée, ayant longtemps eu un budget loisirs créatifs m'incitant plutôt à la récup'.
Puis j'ai craqué, et me suis caché derrière le prétexte des cadeaux de Noël (et là vous comprenez que j'ai mis fort longtemps à faire cet article ! lol) originaux et inédits que je voulais faire cette année ! Bien sûr, j'en ai pris plus, histoire qu'il m'en reste pour m'amuser...



Le monde d'emploi est simple, mais nécessite d'être très précis dans le dosage des produits que l'on mélange. Le port des gants est indispensable (produits pas vraiment naturels, qu'il faut vraiment éviter de se mettre dessus...).

Notez bien quel verseur est pour quel produit, car il est difficile de rincer ces produits, particulièrement si vous avez eu la mauvais idée de les mélanger. Le récipient dans lequel vous allez les mélanger, d'ailleurs, doit être un pot récup' que vous jetterez par la suite.



Après un touillage délicat, on applique à l'aide d'un bâtonnet. Vous ne l'avez peut-être pas remarqué, mais il existe 2 types de résine inclusive :
- une qui est assez fluide et qui sert à remplir des fonds (pour faire un plateau, par exemple, ou tout autre récipient "à remplir") ;
- une un peu plus épaisse qui va permettre de créer du relief. A utiliser pour faire des magnets, mettre en volume certaines parties d'un tableau...

A vous de choisir votre résine en fonction de vos besoins. Pour moi, j'ai utilisé les 2, et le résultat est à la hauteur, si on ne se trompe pas de paquet (mais par chance, c'est écrit sur les boites !)


 Bougeoirs en bois, avec la résine épaisse.
Attention, j'ai lu sur d'autres blog que le bois boit la résine, donnant des résultats plutôt médiocres. Du coup, j'ai largement vernis-collé avant application de la résine (et on laisse sécher, bien entendu), et l'image - imprimée sur papier standard- n'a pas bougée).

J'ai voulu utiliser des photos d'identité pour faire des magnets (toujours avec la résine épaisse), mais le papier photo est fin, et rebique sur les coins. Pas la meilleure idée de l'année, donc...

Plateau de service, avec la résine liquide. Il m'en a un peu manqué, et la dentelle effleure la surface. La résine l'a d'ailleurs un peu rendue transparente, le résultat n'était donc pas à la hauteur de mes attentes, mais la présentation restait correcte.

Bref, la technique reste très sympa, et j'espère bien réutiliser les résines. Mais on appréciera le jour où le prix des boites aura fait un p'tit régime...

mardi 10 octobre 2017

Tableau des chats

Difficile pour moi de maintenir un rythme décent de publication... Hum... On ne fait pas toujours ce que l'on voudrait.

Mais voilà un tableau que j'ai fait il y a fooooort longtemps (avant, me semble-t-il, d'avoir même l'idée de faire un blog...). Je n'ai donc pas de photos des étapes.
 
Sur une toile classique, j'ai peint un ciel nocturne, avant de dessiner des maisons, en ombre. Quelques carrés jaunes pour figurer les fenêtres, quelques paillettes collées sur le ciel pour figurer les étoiles. Puis j'ai peint et collé deux chats, en médium, que l'on trouve dans n'importe quel magasin de bricolage. J'ai préparé pour chaque chat un "collier" : un en perles de rocailles, un en rafia.
 
C'était un cadeau pour quelqu'un qui aime beaucoup les chats, et manifestement le tableau est apprécié aussi, car il est encore accroché sur le mur du couloir !



samedi 1 juillet 2017

J'ai testé... les stickers mureaux pour la déco !

Alors sur ce coup-là, je dois dire, c'est la publicité Facebook qui m'a attrapée. En les voyant défiler, au gré des pubs, sur mon mur FB, il m'a paru d'un coup indispensable d'en avoir un chez moi. Et si l'idée de le faire moi-même m'a, certes, traversé l'esprit, elle en est ressortie aussi sec devant la difficulté de réaliser quelque chose d'aussi chouette.
J'ai donc craqué, et ai acheté ce modèle personnalisable (au niveau des photos), sur le site http://www.stickers-beestick.fr/
Vous y trouverez un énorme choix de modèles, dans tout plein de tailles, et même qu'il y a souvent des offres promotionnelles. Bref, un gros coup de cœur.
Si j'ai un seul conseil a donner, si comme moi vous prenez une grande taille, évitez de le poser toute seule pendant que votre conjoint est ailleurs (au cas où il serait pas d'accord ! lol), parce que finalement, on n'est pas trop de 2 si on tient à le poser droit...
Et sur ce modèle (ou autres modèles avec photos), vous imprimez vous-même vos photos, ce qui, bonheur ultime, vous permet de les changer aussi souvent que vous le souhaitez !

dimanche 4 juin 2017

Fleur gourmande ! (encore...)

Je n'accepte pas souvent de prendre des stagiaires, et il n'y a aucune méchanceté à cela de ma part.  Quand je bossais comme infirmière, c'était mon grand trip d'avoir une stagiaire, parce que j'ai une vraie passion à transmettre mes compétences, et à me remettre en question pour évoluer. Mais maintenant que je bosse dans le commerce, il me semble n'avoir pas grand-chose à transmettre, n'ayant d'ailleurs pas de grandes compétences dans ce domaine, un peu loin de mes premières amours en terme de vocation professionnelle.
 
Mais, allez savoir pourquoi, avec Alexandra, le courant est tout de suite passé. Du coup j'ai accepté, et elle a terminé son stage ce vendredi.
 
Voulant lui laisser un petit quelque chose, pour la remercier de son aide sur une tâche difficile et peu agréable, mais aussi pour son sourire et sa chaleur, j'ai opté pour une fleur aux chocolats, comme j'ai déjà eu l'occasion de le faire.
 

 
Parce que nous aussi, on a été stagiaires... :')


Et le premier pot du genre que j'avais fait, car il me semble ne l'avoir jamais mis sur ce blog... :

samedi 3 juin 2017

Le sandwich cake de Gaelle et Joana

Alors, ça c'est un article bieeen périmé puisqu'il attend gentiment depuis début janvier que je daigne prendre le temps de le poster.J'en ai quelques uns bien plus anciens encore, et vais essayer de me rattraper dans les semaines qui viennent... Bref...

 Qui dit réveillon du jour de l'an, dit effort sur ta table. Comme on était assez nombreux cette année, on a opté pour un buffet, qui a été très joliment agrémenter par ce sandwich cake préparé par Gaelle, et mis en forme par Gaelle et Jojo. Bravo les filles ! Ce cake déchirait mémé !  La table à tout de suite eu plus chouette allure...





Pour ceux qui ne connaissent pas le sandwich cake, le principe est simple. Dans un cercle à pâtisserie, on superpose :
- une couche de pain de mie
- une couche de Philedelphia, mélangé à un fromage blanc (moit-moit, ou selon votre gourmandise)
- des légumes en rondelle (radis, concombre...) ou râpé.

Et on recommence. Vous pouvez toutefois y mettre plus ou moins tout ce que vous voulez : saumon/ avocat...

Pour plus de détails : les sites de cuisine et Pinterest fourmillent d'idées (tapez juste "sandwich cake") !



En tout cas, on était nombreux, et l'option buffet est une bonne idée à la fois pour éviter de cramer des plats parce qu'on papote trop à table, et pour "tourner", discutant ainsi avec plein de copains.

vendredi 2 juin 2017

Graine d'artiste

Ma fille a 8 ans. Et déjà un sacré goût pour les bricolages en tous sens. Des rouleaux de papier toilette, aux feuilles cartonnées, en passant par la récup des pots de yaourts et coques de pistaches ("mais si, maman, je vais faire un bricolage, super, je sais pas encore quoi, mais je sais que je vais les utiliser pour faire un truc génial !"), elle garde tout, et n'a plus besoin de moi depuis longtemps pour avoir des idées. Elle a les siennes, et elle se passe de mes conseils...
 
La preuve avec ces 2 peintures, qu'elle a réalisé en totale autonomie !

Perroquet sur galet, sans modèle. Maëlyss (8 ans)
 
Tableau pour souhaiter une bonne année à ses enseignantes, selon sa technique préférée du moment : l'étalage à l'éponge !  



 

Elle est brillante, et je m'émerveille à chaque fois de ses talents en développement ! Et je ne me permets plus le moindre conseil : pas question de brimer son imaginaire et sa créativité.... 😉